Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : FCPE Montigny-le-Bretonneux
  • : Site FCPE de Montigny-le-Bretonneux
  • Contact

Bienvenue à la FCPE Montigny

Bienvenue sur le blog de la FCPE de Montigny-le-Bretonneux !

 

Au nom des bureaux des conseils locaux primaire-maternelle, collèges, lycées, bienvenue sur ce site de la FCPE (Fédération des Conseils de Parents d'Elèves) de Montigny-le-Bx qui regroupe 6 conseils locaux.... (lire la suite ici par François ANDRE)

L'Education à Montigny vous intéresse?  Contactez-nous, et rejoignez un groupe de parents d'élèves actifs. Les contacts :

Primaire maternelle : fcpe.montigny@gmail.com
Collège Les Prés : lespresfcpe@gmail.com
Collège Giacometti: tazimail@free.fr   

Collège La Couldre: fcpelacouldre@gmail.com

Blog FCPE La Couldre fcpelacouldre.asso-web.com

Lycée E. de Breteuil: fcpe.lyceebreteuil@gmail.com

Lycée Descartes: fcpe.descartes78@gmail.com

Blog FCPE Descartes http://fcpe78descartes.asso-web.com

 

 

Rechercher

Agenda

Samedi 7 septembre 2013: Forum des Associations 9h-19h

Mardi 10 septembre 2013:  Réunion de rentrée FCPE lycée Descartes 19h

Mardi 17 septembre 2013:  Réunion de rentrée FCPE Collège Les Prés 20h

Jeudi 19 septembre 2013:  Réunion de rentrée FCPE lycée Emilie de Breteuil 20h

Mardi 24 septembre 2013:  Réunion de rentrée FCPE collège La Couldre 18h

Vendredi 27 septembre 2013:  Réunion de rentrée FCPE collège Giacometti 20h

Jeudi 10 octobre:  Soirée Handicap organisée par la Maison de la Famille, Salle Jacques Brel 20h

Vendredi 11 octobre 2013:  Elections de parents d'élèves

Archives

Nombre de visiteurs

10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 19:36

RectoratVersailles-entree_lesseps.jpg

Nous proposons un départ groupé de Montigny-Le- Bretonneux pour se rendre au rassemblement académique devant le rectorat à Versailles (voir article précédent l'appel à mobilisation des 4 départements de l'Académie)

 

Pour les parents d'élèves ignymontains, rendez-vous à 16h15 sur le parking de la salle Jacques Brel ce mercredi 11 Avril, pour partir à Versailles en remplissant les voitures.

 

Pour ceux qui viennent directement de leur travail par RER ou train, il est possible de rejoindre le rectorat par la gare de Montreuil (ligne Versailles RD), ou par la Gare de Versailles Chantiers en empruntant le bus R du réseau Phebus (direction Université, arrêt République Lesseps, environ 12' de bus).

 

Rectorat de Versailles: 3 boulevard de Lesseps

 

Rectorat-Versailles-plan

Partager cet article
Repost0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 11:19

Les parents FCPE de toute l'Académie de Versailles sont en colère et ne désarment pas, malgré la passivité ambiante qui s'est installée en période électorale! Les quatre départements de l'Académie, sévèrement touchée par les mesures de carte scolaire de la rentrée 2012, appellent leurs adhérents à manifester devant le Rectorat de Versailles ce mercredi 11 avril à partir de 17h. Une délégation des 4 CDPE de l'Académie sera reçue par le recteur Alain Boissinot à partir de 18h, porteuse des revendications de tous les parents FCPE. Amenez tout ce qui peut faire du bruit!  N'hésitez pas à venir manifester votre désarroi et votre colère contre toutes les mesures de coupes sur l'éducation prioritaire, les enseignements professionnels (certaines filières ferment), les DGH de collèges et lycées.

F. André

Rassemblement académique de la FCPE Mercredi 11 avril à 17 h,  

devant le Rectorat de Versailles - 3 boulevard de Lesseps

une délégation – porteuse des revendications - sera reçue à 18 h .

Contre la dégradation des conditions d'enseignement dans les établissements publics

- Nous ne pouvons plus accepter que nos enfants soient sacrifiés et qu'ils ne puissent pas bénéficier des meilleures conditions d'enseignement.
- Nous ne pouvons plus admettre la gestion financière de l'éducation nationale.

Nous voulons :
- le recrutement de médecins et d'infirmières scolaires, de professionnels de la vie scolaire, de professionnels de l'orientation scolaire.
- des enseignants qualifiés, formés et accompagnés dans leurs missions…
- des classes avec des effectifs conformes aux matières à enseigner
- des remplaçants recrutés afin d'assurer la continuité du service public.

Nous voulons un véritable service public et laïc d'éducation pour nos enfants et la Nation. Les moyens pour que l'éducation redevienne la première priorité nationale existent : EXIGEONS-LES

Ne laissons pas sacrifier l'avenir d'une génération d'enfants.

MANIFESTATION-DU-11-AVRIL-2012.jpg

 

Un tract à diffuser est disponible sur le site départemental fcpe78. N'hésitez pas à inviter les parents de votre établissement, et à afficher ce tract sur vos écoles. FA

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 11:39

Ce mardi 27 septembre, la FCPE régionale ile-de-France appelle à participer à la journée d'action des syndicats d'enseignants (publics et privés) pour protester contre les suppressions de postes et les difficultés auxquelles élèves et professeurs ont été confrontés en cette rentrée scolaire. Signalons qu'il manque encore des profs (non remplacés ou non noimmés) dans les établissements secondaires de Montigny, en particulier au collège Giacometti et au lycée Emilie de Breteuil.

Voir l'appel sur le site de la FCPE des Yvelines


A Paris, le cortège partira à 14h30 Bd St Michel (à la hauteur du parc du Luxembourg), pour se diriger vers le Ministère (parcours: Luxembourg, Saint Michel, Port royal, Montparnasse, Raspail, Sèvres Babylone. Arrivée : Ministère de l'Éducation Nationale rue de Grenelle).

  

A Montigny-le-Bretonneux, les parents d'élèves FCPE (les conseils locaux des collèges et lycées, et conseil local primaire) se donnent rendez-vous à la gare de Saint Quentin en Yvelines entre 13h20 et 13h30 pour prendre le RER ensemble et manifester sous la banderole de la FCPE Montigny.

 

FCPE-IDF-appel-27sept2011.jpg

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 13:48

Les RASED sont toujours dans le collimateur. Ils ont perdu en 3 ans plus du quart de leur effectif, et l'accès aux formations spécialisées est de plus en plus refusé aux enseignants qui en font la demande. Cela contribue à l' «assèchement» de ces dispositifs, à une forme de liquidation de ces réseaux qui sont maintenant de plus en plus désorganisés et incomplets. Les RASED peinent à assurer toutes leurs missions de manière équitable, sur tout le territoire, auprès des élèves et des écoles qui en ont besoin. Alors que la lutte contre l’échec scolaire devrait être la priorité de l’Ecole, les élèves en difficultés scolaires continuent d'être les premières victimes des mesures annoncées pour cette rentrée. Pour ces raisons, le Collectif RASED a décidé d'appeler à la mobilisation du 27 septembre. Ci-dessous leur communiqué de presse du 6 septembre 2011.

FACollectifDefenseRASED-logos

 

CollectifDefenseRASEDb.jpg

Partager cet article
Repost0
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 19:26

NuitDesEcolesTrappes.jpg

Les parents d'élèves FCPE vous invitent à les rejoindre, avec vos enfants pour partager un moment d'échanges et de convivialité.

 

Apporter, si vous le souhaitez, une boisson ou un gâteau que nous partagerons ensemble.

 

Trois lieux de rassemblement sur Trappes,

* * *         Pour le primaire, maternelles et élémentaires      * * *

 

 - Ecole A. Renoir

(rue Léo Lagrange - face piscine)

à partir de 18h30

 

- Ecole Curie

(Allée des Yvelines – centre ville)

à partir de 18h


* * *            Pour le secondaire, collèges et lycées         * * *

Lycée Plaine de Neauphle

(avenue Salvador Allende près de la médiathèque A. France)

à partir de 18h30

 

 

 

 

Renseignements : fcpe.trappes@free.fr

Renoir ( 06 61 54 52 18  - Curie ( 06 10 31 56 91 - Plaine de Neauphle (06 10 65 72 90

 

InvitationParentEPrimaire-Nuit_Ecoles.jpg

Partager cet article
Repost0
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 17:57

Parents, demain une large mobilisation est prévue dans chaque académie pour réaffirmer notre ambition pour l'école publique, et refuser un budget de disette pour 2011.  Nous le voyons bien, au travers de toutes les fermetures d'options, de filières, de formations post-bac publiques, et au travers des non-remplacements d'enseignants: L'Éducation n'est plus une ambition pour ce gouvernement

La suppression de près de 80 000 emplois dans le service public d'éducation ces cinq dernières années met en difficulté écoles et établissements. Elle dégrade de façon systématique les conditions d'accueil, de formation et de qualification des élèves.


Logos-des-25.jpg

Ne nous leurrons pas…

Derrière cette prétendue maîtrise de la dépense publique, se cache une volonté idéologique : celle de privatiser progressivement plusieurs pans de l'école publique, et déléguer toujours davantage l'Education au secteur privé (soutiens fiscaux, suppressions de postes moindres dans le privé que dans le public, fin des BTS, baisse des SEGPA, des RASED, de l'éducation spécialisée, des maternelles,  etc..).

Le gouvernement affirme constamment qu'il y a trop d'enseignants en France (alors que c'est faux lorsqu'on compare l'encadrement des élèves dans les pays euroépens: la France fait figure de parent pauvre) et qu'il faut "privilégier la qualité à la quantité". Toute cette propagande anti école publique est démentie par les chiffres officiels, ceux des services du Ministère :  « Notre pays est celui qui possède le plus faible nombre de professeurs par élève parmi les 34 membres de l'OCDE », avec un faible taux d'encadrement notamment dans le primaire et le supérieur (note du Centre d'Analyse Stratégique).

L'Enseignement Scolaire et Supérieur, la Recherche ont payé plus que leur part à la politique de non renouvellement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite : entre 2003 et 2008, elles contribuent pour les deux tiers aux départs à la retraite des fonctionnaires des ministères civils.

 

Le service public d'éducation reste la cible principale de la chasse budgétaire, et est tiré vers le bas. À la rentrée 2011, ce seront 16 000 postes supplémentaires qui seront supprimés malgré l'augmentation des effectifs d'élèves. Cela contribuera à la poursuite de la dégradation des conditions de travail et d'étude.

Tous les niveaux d'enseignement sont touchés, tous les personnels sont concernés. Les conséquences auront des effets immédiats, ce sont les académies qui finaliseront le travail de coupe, en utilisant des « leviers d'action » tels que la taille des classes dans les écoles qui ne relèvent pas de l'éducation prioritaire, la scolarisation des enfants de deux et trois ans, le dispositif de remplacement des enseignants absents… au risque de développer un enseignement scolaire qui ne réponde plus à l'ensemble de la population. Si certains établissements sont «épargnés» cette année, les suppressions déjà prévues pour 2012 ne leur laisseront pas ce statut de «privilégiés».

fcpe_bastille870.jpg

 

 

Tous dans la mobilisation le 19 mars 2011

A Paris, les 3 académies (Paris, Versailles, Créteil), se donnent rendez-vous au Luxembourg à 14h. Le ballon FCPE sera place Edmond Rostang.

 

La manifestation partira du Luxembourg pour rejoindre la Place de la Bastille (Trajet: Bd Saint Michel, Bd St Germain, Pont Sully, Bd Henri IV, Place de la Bastille).

 

 

 

Samedi_19_mars_2011_stquentin.jpg

 

Partager cet article
Repost0
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 12:37

La FCPE dénonce aujourd'hui, dans un communiqué daté du 7 mars 2011, de graves difficultés d'accueil de 40.000 collégiens à la rentrée 2011, du fait des trop faibles DHG (dotations horaires globales ou répartition des postes) attribuées aux établissements. Les suppressions de postes prévues à la rentrée de septembre "ne permettent pas l'accueil des 40.000 nouveaux collégiens" qui arriveront alors en sixième, s'inquiète la FCPE dans ce communiqué. La plupart des  DHG des collèges pour 2011-2012, ne "laissent aux établissements aucune marge de manoeuvre pour améliorer les conditions d'apprentissage des collégiens". Nous appelons les parents à se joindre à la manifestation du 19 mars à Paris qui regroupera les trois académies, contre les 16.000 suppressions de postes prévues dans l'Education nationale à la rentrée de septembre à l'appel du collectif "L'école est notre avenir" composé de 25 organisations.

 

Communiqué du 7 mars 2011:

Assurez l’accueil des 40 000 élèves supplémentaires en 6ème ! - 7 mars 2011 :

La FCPE demande solennellement au ministre de l’Education nationale d’augmenter les dotations des collèges pour faire face à l’accueil des nouveaux collégiens à la rentrée 2011. Les dotations horaires globales (DHG) des collèges pour 2011-2012 ne correspondent pas aux besoins : elles ne permettent pas notamment l’accueil des 40 000 nouveaux collégiens issus du «baby-boom » de l’année 2000 arrivant à la rentrée 2011 en classe de 6ème.

 

La plupart des dotations horaires globales (DHG) des collèges pour 2011-2012 ne correspondent pas aux besoins : elles ne laissent aux établissements aucune marge de manœuvre pour améliorer les conditions d’apprentissage des collégiens. Pire, elles ne permettent pas l’accueil des 40 000 nouveaux collégiens issus du « baby-boom » de l’année 2000 arrivant à la rentrée 2011 en classe de 6ème.
De fait, nombreux sont les conseils d’administration de collèges à avoir rejeté les propositions de dotations horaires globales des inspections académiques, et cela, dans toutes les académies de France.
Cette situation n’est pas étonnante. Elle était prévisible, connue depuis de nombreuses années du ministère et des pouvoirs publics sans qu’aucune disposition particulière ne soit pourtant prise pour accueillir ces élèves au collège dans de bonnes conditions.
Il s’agit soit d’une coupable impréparation gouvernementale, soit d’une volonté manifeste de passer cette évolution sous silence pour continuer à justifier la politique dogmatique du non remplacement d’un enseignant sur deux partant en retraite par la démographie.
La FCPE demande solennellement au ministre de l’Education nationale d’augmenter les dotations des collèges pour faire face à l’accueil des nouveaux collégiens à la rentrée 2011.

La FCPE appelle également les parents d’élèves à rejoindre les manifestations organisées dans toute la France le 19 mars

Partager cet article
Repost0
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 14:39

Aubergenville-Parisien02022011.jpg

Les lycées polyvalents des Yvelines connaissent décidément une DGH difficile pour la rentrée 2011, en particulier par l'affaiblissement des dotations sur l'enseignement technologique et professionnel. A Aubergenville, les parents d'élèves FCPE viennent de réussir une opération "lycée mort" mardi 1er février avec seulement 47 élèves présents sur les quelque 1150 que compte l'établissement. Cette opération suit une mobilisation des enseignants et parents menée le jour du forum des métiers au lycée, samedi 29 janvier. Ce forum a permis de sensibiliser le public à la chute de DGH que connaitra le lycée à la rentrée 2011, au travers de tracts distribués. Du coup, les élèves ont décidé , en parallèle de leur désir de prendre en main leur avenir professionnel, de défendre leur lycée au travers d'actions judicieuses de protestation. Ils ont:

  • fait un sitting dans le hall de l'établissement
  • Appelé les adultes et tous les acteurs de l'Education Nationale à protester par un "INDIGNEZ-VOUS!"

Ce jour-là, les parents d’élèves réunis en assemblée générale devant l’établissement, ont échangé sur la situation. et rédigé le message ci-dessous. Une délégation de parents et enseignants était présente hier au Chesnay et a été reçue par l'Inspection Académique (voir article sur les mobilisations du 2 février dans les Tvelines). Sur leur site (http://fcpe.aubergenville.org/spip.php?breve1) les parents FCPE d'Aubergenville indiquent qu'ils soutiennent la grève des enseignants aujourd'hui.  

 

Pendant ce temps-là, les annonces enfumées du Ministre de l'Education Nationale s'accumulent (l'anglais à 3 ans, enseignement des sciences à l'école, nouveaux rythmes, enseignement de l'arabe, et quoi d'autre?), comme si tout allait bien...

  F. ANDRE

 

 

Halte au démantèlement du lycée Van Gogh !

La pire DGH * depuis 4 ans : encore 9 postes supprimés ! 

Nos enfants ne peuvent plus supporter la dérive des gouvernants, le démantèlement du service public, la destruction de la qualité de l’éducation nationale. Suite à l’assemblée générale des parents d’élèves de samedi, mobilisons nous :

LYCEE MORT

MARDI 1er FEVRIER 2011

 

RDV à l’INSPECTION D’ACADEMIE

MERCREDI 2 FEVRIER à 14h00

Départ du lycée à 13h15 pour les parents et élèves mobilisés.

Nous demandons que la DGH soit revue en prenant en compte :

10 classes de seconde générale pour les futurs élèves

3 classes de seconde professionnelle

3  classes de 1ere S

3 classes de terminales S

nous demandons des classes équilibrées en nombre d’élève

nous demandons également que les heures d’accompagnement et de dédoublement soient intégrées dans les heures Postes et non comme actuellement sur du volontariat en heures supplémentaires.

 

* Dotation Globale Horaire 2011 :

-  227 heures soit -13% de moyens à 3 suppressions de classes !

 

Protégeons nos valeurs républicaines et laïques pour

l'égalité de tous nos jeunes face à l'enseignement.

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 08:03

La préparation de la rentrée scolaire 2011 dans les collèges et les lycées des Yvelines commence mal. Le CTPD (Comité Technique Paritaire Départemental) des Yvelines, convoqué jeudi 20 janvier, n’a en effet pu se tenir, faute de quorum, les représentants de la FSU ayant refusé d'y siéger pour l’examen des dotations horaires (en baisse) des collèges, SEGPA et lycées des Yvelines. Rappelons que pour les Yvelines, l'un des 4 départements de l'académie de Versailles (les chiffres pour l'Académie ont été publiés précédemment dans l'article sur la manifestation ile de France du 22 janvier), il y aura 167 postes en moins, dont 118 dans les lycées. On sait déjà que 4 BTS seraient supprimés dans notre département pour fournir ces postes, que toute la filière STI est fragilisée alors qu'au contraire elle devrait être renforcée par la réforme des bacs techno, et qu'on "sort" près de la moitié des établissements ZEP du réseau d'Education Prioritaire. Ce sont donc les élèves en plus grand besoin d'éducation (et qui débouche sur du trravail comme les BTS) qui sont directement affectés cette année par ce train de suppressions.

 

Communiqué de la FSU:

SNES-CTPD20janvier2011

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 16:52

Unpaysuneecole-logo.jpg

Toujours moins d'éducation. Toujours plus de privations pour la génération à venir. Voilà comment on pourrait résumer le budget en préparation à l'Assemblée nationale. Un an après notre article sur le budget 2010 (un vrai manque d'éducation), nous pourrions répéter les mêmes choses: 16000 postes encore à trouver! Et nous pensions qu'après avoir supprimé les enseignants-stagiaires, il n'y aurait plus de ressources pour les trouver. Et bien si! Mais ce sont les académies qui devront puiser dans leurs ressources: petites classes, petites écoles, scolarisation en petites sections... tout sera bon à prendre dans le lot des suppressions. Au gré de l'imagination des Inspections Académiques. Nous reviendrons sur les détails de ce budget dans un prochain article. Ci-dessous, le communiqué de la FCPe pour l'appel du 22 janvier du colelctif "Un pays, une école, notre avenir".  

FA

 

Communiqué de presse de la FCPE

 

Le 22 janvier, refusons le budget de pénurie de l’Éducation nationale !

 

Le collectif  «L’éducation est notre avenir » dénonce les effets catastrophiques qu’aura la mise en œuvre du budget 2011 pour l’Éducation nationale, s’il est adopté par le Parlement. D’ores et déjà, compte-tenu du résultat prévisible du vote, les organisations membres du collectif appellent tous les citoyens et futurs citoyens de ce pays à un premier acte de refus des conséquences de ce budget, le 22 janvier 2011.

Le budget 2011 prévoit la suppression de 16 000 emplois et n’affiche d’autre ambition pour le système éducatif que la recherche d’économies à partir du dogme du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Pourtant, les effectifs d’élèves vont continuer d’augmenter et la part du PIB français destinée aux enseignements primaires et secondaires a diminué dans la période récente en passant de 4,5% en 1995 à 3,9% en 2006.

Le collectif appelle lycéens, étudiants, parents d’élèves et personnels de l’éducation à participer à la journée nationale de mobilisation du 22 janvier qui prendra des formes variées dans les départements (manifestations, rassemblements, débats). Cette première étape sera, n'en doutons pas, prolongée par d'autres initiatives durant les 2e et 3e trimestres.

Ensemble, refusons les fermetures de classes, la disparition des RASED, les suppressions de places en maternelle, la baisse des dotations des collèges et lycées, le manque d'ambition du plan Licence à l'université, les réductions de postes et d’options, les hausses d’effectifs dans les classes… Exigeons une véritable formation professionnelle des enseignants sans laquelle les écarts entre élèves vont continuer à se creuser !

Aujourd’hui plus que jamais, notre pays a besoin d’un système éducatif qui s’attaque réellement aux inégalités scolaires et traite la situation des élèves en grande difficulté. D’autres choix pour la réussite de tous les jeunes sont nécessaires afin que l’École remplisse les objectifs d’une École démocratique et ambitieuse.

www.uneecole-votreavenir.org

Partager cet article
Repost0