Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FCPE Montigny-le-Bretonneux
  • FCPE Montigny-le-Bretonneux
  • : Site FCPE de Montigny-le-Bretonneux
  • Contact

Bienvenue à la FCPE Montigny

Bienvenue sur le blog de la FCPE de Montigny-le-Bretonneux !

 

Au nom des bureaux des conseils locaux primaire-maternelle, collèges, lycées, bienvenue sur ce site de la FCPE (Fédération des Conseils de Parents d'Elèves) de Montigny-le-Bx qui regroupe 6 conseils locaux.... (lire la suite ici par François ANDRE)

L'Education à Montigny vous intéresse?  Contactez-nous, et rejoignez un groupe de parents d'élèves actifs. Les contacts :

Primaire maternelle : fcpe.montigny@gmail.com
Collège Les Prés : lespresfcpe@gmail.com
Collège Giacometti: tazimail@free.fr   

Collège La Couldre: fcpelacouldre@gmail.com

Blog FCPE La Couldre fcpelacouldre.asso-web.com

Lycée E. de Breteuil: fcpe.lyceebreteuil@gmail.com

Lycée Descartes: fcpe.descartes78@gmail.com

Blog FCPE Descartes http://fcpe78descartes.asso-web.com

 

 

Rechercher

Agenda

Samedi 7 septembre 2013: Forum des Associations 9h-19h

Mardi 10 septembre 2013:  Réunion de rentrée FCPE lycée Descartes 19h

Mardi 17 septembre 2013:  Réunion de rentrée FCPE Collège Les Prés 20h

Jeudi 19 septembre 2013:  Réunion de rentrée FCPE lycée Emilie de Breteuil 20h

Mardi 24 septembre 2013:  Réunion de rentrée FCPE collège La Couldre 18h

Vendredi 27 septembre 2013:  Réunion de rentrée FCPE collège Giacometti 20h

Jeudi 10 octobre:  Soirée Handicap organisée par la Maison de la Famille, Salle Jacques Brel 20h

Vendredi 11 octobre 2013:  Elections de parents d'élèves

Archives

Nombre de visiteurs

10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 18:20

Réponse : elles seront maintenues, mais pas exploitées par le Ministère. Dans un article paru aujourd’hui dans le Monde (le programme Hollande pour la rentrée scolaire), Vincent Peillon  précise la liste des urgences à gérer avant la rentrée scolaire 2012, préparée par l’équipe de Luc Chatel. Au premier rang de ces urgences figurent les évaluations de CM2, qui ont été ces dernières années un sujet de forte tension avec les enseignants et les parents d’élèves, du fait de leur finalité. Une source de stress supplémentaire aussi pour les enfants qui se sont mis à préparer ces épreuves en classe et même chez eux avec leurs parents comme s’ils préparaient des examens. Une dérive qui a été dénoncée par la FCPE les années précédentes.

 

Evaluation_cahiers.jpg

Des évaluations CE1, CM2 peu fiables et instrumentalisées par le pouvoir politique

A quoi servent-elles ? En théorie à du pilotage pédagogique national. Mais dans la pratique, elles peuvent servir à classifier les écoles, les collèges de secteur dont elles dépendent, et à servir de support à la communication ministérielle pour dire que l’école est au choix défaillante, ou au contraire qu’elle progresse, selon le message qu’on a besoin de faire passer.

La circulaire de rentrée (Orientations et instructions pour la préparation de la rentrée 2012, circulaire n° 2012-056 du 27-3-201), rédigée par la Direction Généralede l’Enseignement Scolaire (DGESCO), s’appuie sur ces évaluations pour justifier la politique actuellement conduite : « L’école du socle commun … suppose des bases solides, acquises à l’école primaire, notamment en français et en mathématiques. Les dernières évaluations de CE1 et CM2 sont très éclairantes à cet égard. L’amélioration du niveau de français des élèves de CE1 est tout particulièrement un encouragement à approfondir le sillon des savoirs fondamentaux et de l’accompagnement personnalisé. ».

EvaluationsCM2CE1-5-copie-1.jpgOr ces évaluations sont quasi unanimement critiquées et rejetées. En particulier, l’avis du Haut Conseil de l’Éducation (HCE), – instance indépendante du Ministère et pluraliste – sur ces évaluations en CE1 et CM2 mises en place par la DGESCO, est particulièrement critique. Ce rapport passionnant « Les indicateurs relatifs aux acquis des élèves – Bilan des résultats de l’École – 2011 » de novembre 2011, est disponible ici sur le site du HCE. Il y est écrit que les indicateurs tirés de ces évaluations : « ne sont pas fiables pour des raisons de méthode [notamment parce que] la confusion entre deux types d’évaluation les prive de la rigueur nécessaire (les évaluations dans la classe dont l’enseignant a régulièrement besoin pour adapter son enseignement, par opposition à une évaluation nationale destinée au pilotage du système éducatif). Le Haut Conseil de l’Education ne mâche pas ses mots, il dit clairement que ces évaluations produisent des indicateurs qui ne permettent pas l’évaluation « transparente et objective » de la politique éducative qu’il juge, à juste titre, nécessaire. Sur le plan politique, on peut dire que ces évaluations permettent au Ministre et à la DGESCO de donner une image flatteuse des résultats de la politique qu’ils conduisent, image sans doute « trompeuse » pour reprendre un terme utilisé par le HCE. En conséquence, les enseignants sont incités « à préparer leurs élèves à répondre » aux évaluations. Ils le sont d’autant plus qu’on les menace d’utiliser les résultats de ces évaluations pour les juger, voire pour les rémunérer, ou pour mettre en concurrence les écoles. Ils peuvent même y être directement encouragés par leur hiérarchie.

 

Maintenir les évaluations 2012 ? Vincent PEILLON répond

Le calendrier est très serré : du 21 au 25 mai 750 000 élèves de CM2 vont plancher sur les mathématiques et le français, d’où l’urgence de statuer. Ces quasi-examens constituent, selon Le Monde, la première urgence du président Hollande, qui a promis dans son programme la fin de ces évaluations très contestées. Mais "les livrets sont imprimés. Les enseignants reçoivent une prime de 400 euros pour s'en charger. Il est trop tard pour dire qu'on arrête tout. Que les enseignants les fassent passer pour savoir où en sont leurs élèves. En revanche, nous suspendons les remontées nationales des résultats", annonce M. Peillon au Monde. "Nous remettons en cause ces évaluations, poursuit-il, parce qu'elles mélangent tout. On a voulu en faire un moyen de connaître le niveau des élèves et un outil de pilotage du système. Pour avoir des outils de pilotage, il faut travailler par sondage à partir d'évaluations réalisées par la direction de l'évaluation dont c'est le métier." Une mise au point très attendue par les enseignants après des années d'utilisation "politique" de ces outils initialement pédagogiques.

VincentPeillon.jpg

Le paragraphe qui concerne les évaluations du primaire va donc disparaître de la circulaire de rentrée qui était arrivée dans les établissements avant le premier tour. Ce texte, qui assoit les priorités du ministre de l'éducation, va d’ailleurs être réécrit avant d'être à nouveau diffusé.

Des évaluations y étaient aussi annoncées en grande section de maternelle et en fin de 5e (c’était une nouveauté, une de plus dans l’évaluationnite aigüe du gouvernement précédent). Ces dernières risquaient d'introduire un palier d'orientation après la classe de 5e. Or François Hollande s'est opposé durant sa campagne à toute orientation précoce, et a rappelé que le collège devait accueillir tous les élèves, réaffirmant ainsi sa confiance dans le collège unique. La nouvelle circulaire de rentrée devrait le préciser.

F André

Partager cet article

Repost 0
Published by FCPE Montigny le Bretonneux - dans Actualités
commenter cet article

commentaires