Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FCPE Montigny-le-Bretonneux
  • FCPE Montigny-le-Bretonneux
  • : Site FCPE de Montigny-le-Bretonneux
  • Contact

Bienvenue à la FCPE Montigny

Bienvenue sur le blog de la FCPE de Montigny-le-Bretonneux !

 

Au nom des bureaux des conseils locaux primaire-maternelle, collèges, lycées, bienvenue sur ce site de la FCPE (Fédération des Conseils de Parents d'Elèves) de Montigny-le-Bx qui regroupe 6 conseils locaux.... (lire la suite ici par François ANDRE)

L'Education à Montigny vous intéresse?  Contactez-nous, et rejoignez un groupe de parents d'élèves actifs. Les contacts :

Primaire maternelle : fcpe.montigny@gmail.com
Collège Les Prés : lespresfcpe@gmail.com
Collège Giacometti: tazimail@free.fr   

Collège La Couldre: fcpelacouldre@gmail.com

Blog FCPE La Couldre fcpelacouldre.asso-web.com

Lycée E. de Breteuil: fcpe.lyceebreteuil@gmail.com

Lycée Descartes: fcpe.descartes78@gmail.com

Blog FCPE Descartes http://fcpe78descartes.asso-web.com

 

 

Rechercher

Agenda

Samedi 7 septembre 2013: Forum des Associations 9h-19h

Mardi 10 septembre 2013:  Réunion de rentrée FCPE lycée Descartes 19h

Mardi 17 septembre 2013:  Réunion de rentrée FCPE Collège Les Prés 20h

Jeudi 19 septembre 2013:  Réunion de rentrée FCPE lycée Emilie de Breteuil 20h

Mardi 24 septembre 2013:  Réunion de rentrée FCPE collège La Couldre 18h

Vendredi 27 septembre 2013:  Réunion de rentrée FCPE collège Giacometti 20h

Jeudi 10 octobre:  Soirée Handicap organisée par la Maison de la Famille, Salle Jacques Brel 20h

Vendredi 11 octobre 2013:  Elections de parents d'élèves

Archives

Nombre de visiteurs

13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 23:56

Comme chaque année depuis 2008, nous serons présents au Forum des Associations de Montigny-le-Bretonneux qui se déroulera le samedi 6 septembre 2014 de 9h à 19h au gymnase Pierre de Coubertin. Chacun des six conseils locaux* FCPE sera présent pour assurer une permanence, et vous accueillir au stand de la FCPE.

2013-09-06-Forum-des-associations-FCPE--7-.JPG

 

N'hésitez pas à venir rencontrer vos représentants de collège, de lycée, ou du primaire,

et en profiter pour prendre ou renouveler votre adhésion.

2013-09-07-Forum-des-associations-FCPE--16-.JPG

 

 

 

 

* Ecoles publiques Elementaire/Maternelle

* 3 Collèges publics : La Couldre, Les Prés, Giacometti

* 2 Lycées publics: Emilie de Breteuil, Descartes

FCPE-forum2014b.jpg

Published by FCPE Montigny le Bretonneux - dans Agenda
commenter cet article
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 16:43

Ecole5jours.jpgAprès une certaine confusion hier autour de l'annonce de Benoît Hamon sur le report de la journée de pré-rentrée prévue initialement le vendredi 29 août, une véritable cafouillage autour de l'existence même de cette prérentrée s'en est suivi, puisqu'il n'était pas encore question de reporter d'un jour la vraie rentrée des élèves prévue le lundi 1er septembre. C'est chose faite cet après-midi. Mais bien sûr, il va falloir rattraper quelque part dans l'année.. Comme d'habitude, aucun calendrer scolaire ne tient, le Ministère année après année fait de l'improvisation autour des dates de pré-rentrée, des ponts, des reports de Toussaint, etc..

La FCPE Montigny rappelle que les calendriers scolaires sont pourtant établis longtemps à l'avance, pour une période de 3 ans, pour permettre au secteur du tourisme de s'organiser autour des phases des zones A, B et C.. Personne n'avait remarqué que la prérentrée des enseignants aurait lieu un vendredi de fin août pour 2014?? Ou alors, tout le monde a fait semblant de ne rien voir jusqu'au moment où...? Quand donc s'écoulera une année scolaire sans report de jour de classe et renégociation permanente entre les différents acteurs? Résultata de ce cafouillage: nous aurons encore droit cette année à des débats sans fin dans les CA de collèges, de lycées, dans les conseils d'école, et au CDEN, pour ces habituelles bidouilles d'agenda. De quoi amuser la galerie, et lasser les parents d'élèves....

F. André

Lu dans vousnousils:

Après le report de la pré-rentrée des pro­fes­seurs au 1er sep­tembre, la ren­trée sco­laire des 12 mil­lions d'élèves est déca­lée, elle, au 2 sep­tembre, au lieu du 1er comme ini­tia­le­ment prévu. C'est en effet ce qu'a annoncé offi­ciel­le­ment ce ven­dredi le ministre de l'Education natio­nale, Benoît Hamon.

"Contrairement à ce qui a été hâti­ve­ment annoncé hier, la jour­née de pré-rentrée n'est donc pas sup­pri­mée", a pour­suivi le ministre, affir­mant avoir fait ce choix pour que "la ren­trée soit orga­ni­sée dans les meilleures condi­tions pour les pro­fes­seurs et les élèves". Selon lui, "main­te­nir le calen­drier tel qu'il était prévu, tech­ni­que­ment, n'était pas possible".

Le report de la ren­trée des élèves a été jus­ti­fié par l'augmentation des ensei­gnants cette année : "la rai­son pour laquelle nous avons reporté du 1er au 2 sep­tembre la ren­trée des élèves, c'est que depuis le 8 avril, et la pre­mière réunion des rec­teurs que j'ai faite, la ques­tion de la dif­fi­culté de faire la pré-rentrée le 29 août m'a été posée, étant donné que nous accueillons 40.000 ensei­gnants sup­plé­men­taires", a indi­qué Benoît Hamon. Cependant, cette déci­sion de report de la ren­trée sco­laire "veut dire qu'il y aura une jour­née à rat­tra­per", a pré­cisé le ministre.

Published by FCPE Montigny le Bretonneux - dans Actualités
commenter cet article
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 08:54

Communique.jpgA la suite de l'affaire du tract UNAAPE distribué par le directeur de l'école Paul Fort (article du 17 mars) conseiller municipal de la majorité sortante, affaire qui avait motivé une intervention directe de la FCPE Montigny auprès de l'IEN pour demander le report de la distribution dans les autres écoles, une lettre a été adressée dans le même temps au Directeur Académique M. Coignard, pour dénoncer une atteinte de plus à l'équité entre associations de parents d'élèves à Montigny-le-Bretonneux. Nous reproduisons ci-dessous cette lettre qui cite explicitement le directeur d'école, et attire l'attention sur le conflit d'intérêt permanent et le mélange des genres entre direction d'école et pouvoir politique.  Une pratique courante à  Montigny où depuis longtemps des directeurs d'école en exercice dans la ville sont simultanément membres du conseil municipal, ce qui peut entraver la liberté d'expression des parents d'élèves au sein d'un conseil d'école.

 

Cet incident pose la question plus générale des casquettes multiples pour des fonctionnaires d'Etat, qui mènent en parallèle activité professionnelle et carrière politique municipale. Si cette activité s'exerçait hors de la ville où ils sont élus, il n'y aurait pas de risque de conflit d'intérêt. Mais depuis longtemps (équipes Nicolas About puis Michel Laugier), la majorité intègre dans le conseil municipal des directeurs d'école en exercice dans la ville. En conseil d'école, ils représentent alors deux intérêts différents, celui de la ville et donc de sa majorité politique, et celui de l'Etat et de l'Education Nationale.Des intérêts qui peuvent être antagonistes.

Ce mélange des genres a atteint des sommets avec la place très particulière de l'école Paul Fort dans la vie municipale de ces dernières années. M. Cachin, élu aux municipales de 2008, dirige cette école qui fait partie de l'ancien secteur du collège Bergson. Par décision du Conseil Général, l'école Paul Fort a été affectée au secteur du Collège Les Prés, un collège souvent mal jugé, à la fois par les parents du secteur et par le directeur d'école lui-mêrme si on en juge sa pratique. Avec l'arrivée de N. Sarkozy au pouvoir en 2007, l'assouplissement de la carte scolaire se met en place, et les demandes de dérogation pour un collège hors secteur deviennent légion, et quasi systématiquement acceptées par les inspections académiques de 2007 à 2012. L'école Paul Fort joue à fond cette carte pour envoyer le plus d'élèves de CM2 vers le collège Giacometti, sur dérogation. Dans les réunions de parents de CM2, le directeur zélé explique même comment faire, où aller chercher le pdf de demande de dérogation sur le site de l'académie, quand il ne le donne pas lui même dans le livret des élèves  (témoignages multiples de parents de CM2). La principale du collège les Prés se heurte également aux choix partisans de M. Cachin, puisqu'une année il "oublie" de faire participer ses élèves de CM2 à une journée de liaison CM2-6ème pourtant prévue à l'avance, sous prétexte d'organisation d'une autre sortie le même jour. S'agit-il du libre choix des parents ou d'une vision négative du collège par le directeur d'école, qui devrait pourtant être totalement neutre? Toujours est-il que certaines années, les élèves de CM2 affectés aux Prés se comptent sur les doigts d'une seule main.

Le conflit d'intérêt devient surtout évident en 2009 lorsque la municipalité choisit de fermer le groupe scolaire Albert Samain (plus de 200 élèves), voisin du groupe scolaire Paul Fort, pour anticiper une baisse de démographie scolaire. La FCPE avait pris une part active aux discussions autour de cette fermeture, sans être écoutée certes mais elle avait pu s'exprimer sur l'inadéquation du choix porté sur Samain. Plusieurs cartes de redistribution de sectorisation ont été étudiées entre les groupes scolaires Verlaine et Paul Fort. La FCPE soutenait une répartition équitable en effectifs entre les deux écoles (deux cartes possibles en discussion sur la répartition des élèves à la Sourderie Nord). Celle qui a été retenue et présentée au conseil municipal était la carte scolaire qui attribuait de loin le plus d'élèves au secteur Paul Fort, décision prise à l'unanimité moins deux abstentions en commission des affaires scolaires, dont le vice-président (qui a participé au vote) n'était autre que le directeur de l'école Paul Fort! Ne devrait-il pas y avoir obligation de réserve dans ce cas, de la part d'un fonctionnaire d'Etat?  Lorsqu'en 2009 s'est réunie en mairie la commission des dérogations pour examiner les demandes des familles issues de la fermeture de l'école Samain, tous les dossiers que les familles nous avaient demandé de soutenir ont été quasi systématiquement refusés, les directeurs des écoles Verlaine et Paul fort avaient déjà pris leur décision sur chaque dossier avant la commission. Le vote massivement majoritaire des directeurs d'école de Montigny ne nous a pas permis de défendre ces dossiers. A cette réunion, nous ne savions pas si nous avions en face de nous un directeur d'école publique, ou un conseiller municipal en charge de la liquidation de l'école Samain, voire même un maire-adjoint aux affaires scolaires. Comment peut-on accepter qu'un élu de la mairie puisse participer directement à des décisions lourdes de resectorisation alors qu'il est directeur d'une école du même secteur? Encore un mélange des genres incceptable. On le voit bien, lorsqu'on est parent élu d'une fédération qui ne serait pas "du bon bord", l'exercice du mandat de représentant de parent élu devient difficile en mairie.   

De manière plus générale, des parents élus FCPE peuvent se sentir mal à l'aise devant des directeurs d'école partisans, voire entravés dans la pratique de leur mandat  de représentant. Certains se découragent, et ne se représentent plus aux élections de parents d'élèves suivantes, estimant que les conseils d'école sont pipés ou "convenus". Ils ont peur des conséquences sur leurs propres enfants. C'est un fait: quand il y a connivence entre une direction d'école (ou de collège d'ailleurs) et une équipe municipale, il y a un malaise. L'équipe des parents FCPE de l'école Paul Fort a d'ailleurs subi des défections ces dernières années.

F. ANDRE

 

 

Lettre_DASEN_mars_2014_blog.jpg

Published by FCPE Montigny le Bretonneux - dans Premier degré
commenter cet article
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 15:05

colere.jpgNous avons appris jeudi dernier, par des représentants élus FCPE de plusieurs écoles de Montigny-le-Bretonneux, que l’UNAAPE avait demandé la distribution via les cahiers de liaison d’un tract sur les rythmes rédigé un peu comme un document de campagne soutenant le maire sortant et son équipe, avec une curieuse réappropriation du projet PEDT. Un directeur d’école, et non des moindres, n’a pas attendu pour diffuser cette « information » via le cartable des enfants. Du encore jamais vu dans une période d’élections municipale à Montigny. 

Rappelons que toute association de parents d’élèves a le droit de demander aux directeurs d’école la diffusion d’un communiqué ou d’une information à destination des parents. Mais en pleine dernière ligne droite des municipales, il est difficile de croire à un hasard du calendrier, tant la question des rythmes demeure centrale dans la campagne 2014. Car l’information n’est pas anodine, le tract dit ceci, avec une audace plutôt cocasse : « aujourd’hui nous sommes en mesure de vous confirmer ce nouvel emploi du temps pour la rentrée 2014. En effet une décision favorable à NOTRE projet a été rendue le 10 mars. ».

Peut-on croire à une coquille ? Difficile ! Car le directeur d’école de l’école Paul Fort, conseiller municipal très actif et très en vue de la majorité sortante, et en pleine campagne pour sa réélection au sein de la liste UMP/UDI de M. Laugier, s’est empressé de distribuer ce document dans les carnets des élèves dès jeudi dernier. Histoire que les parents d’élèves de l’école Paul Fort aient le temps de réfléchir aux grands avantages de voter pour le tandem Laugier/UNAAPE? Non, ce n'est sans doute pas aussi simple. Mais alors pourquoi s’empresser de distribuer ce document avant le dernier week-end de la campagne des municipales ?

La FCPE Montigny trouvce la ficelle un peu grosse. Déjà victime ces derniers mois d’attaques récurrentes de la part de la majorité sortante par des medias qui leur sont acquis (par exemple via l’ancien journal de M. Laugier « Toutes les Nouvelles » de Versailles dans un article de D. Canova du 18 décembre dernier, ou via le journal de propagande L'Ignymontain publié à nos frais, dans le numéro de janvier où une tribune citant nommément un membre du bureau du conseil local a été publiée), elle a décidé de saisir d’urgence l’IEN de circonscription, Mme Plassart, et le Directeur Académique, M. Coignard, pour faire respecter l’équité de communication aux parents et pour que cessent ces pratiques déloyales. Car le directeur de l’école élémentaire Paul Fort, non content d’avoir diffusé sans attendre le tract de l’UNAAPE, avait en outre refusé la distribution d’un document d’information de la FCPE Montigny sur sa vision du PEDT à la rentrée de janvier dernier, donc bien avant le premier tour de l’élection. Un conflit d’intérêt entre devoir de directeur d’école (et devoir de réserve du fonctionnaire d’Etat) et de militant politique, un mélange des genres que nous trouvons de plus en plus insupportable pour les parents d’élèves.

Dans son courriel du 14 mars, le bureau du conseil local de la FCPE Montigny demande, non pas l’interdiction de la distribution du tract Unaape, mais son report à l’après-campagne municipale, dans le respect de la circulaire rappelée ci-après (prochain article). Le tract Unaape devait être distribué aujourd’hui dans d’autres écoles de Montigny, mais l’inspectrice de circonscription a demandé aujourd’hui in extremis le report de cette distribution. Cela n’a pas toujours été le cas, une discrimination à l’égard des documents FCPE avait déjà été signalée (nous avons été parfois contraints de distribuer dehors à la sortie des écoles, car refusés de carnets de liaison), mais il nous a été répondu que l’IEN n'avait aucun pouvoir sur la décision des directeurs d'école qui étaient libres d'agir selon leur bon vouloir. Même quand leur engagement politique est avéré ? 

Quant à l’UNAAPE Montigny, qui ne nous a pas beaucoup habitués à communiquer pendant la durée de l’élaboration du PEDT, son ralliement récent à la cause des rythmes municipaux a de quoi surprendre. Ses représentants  avaient justement critiqué le travail de la mairie en quittant bruyamment la table de la concertation, lors d’un des derniers COTECH de fin 2013, en même temps que les enseignants, en dénonçant un manque d'écoute et de considération du travail mené par les représentants de parents d'élèves ! Un changement de position pour le moins cocasse, ou opportuniste. Au choix.

F. ANDRE

Ci-dessous une reproduction du tract qui a été diffusé dans une école (celle du conseiller municipal):

Tract-unaape-conseil-d-ecole-campagne-1.jpg

Published by FCPE Montigny le Bretonneux - dans Rythmes Scolaires
commenter cet article
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 18:28

LA FCPE de Montigny, face à la lenteur et aux atermoiements de la mairie de Montigny dans la gestion de la réforme des rythmes pour 2014, a décidé de rendre public les motifs de ses griefs, à la fois sur l'organisation de la concertation, qui s'est terminée pratiquement sour forme d'impasse au sein du COTECH (comité technique), et sur les orientations qui semblent être prises après la lettre envoyée par les directeurs d'école.

colere.jpgDans la lettre qui vient d'être envoyée par le bureau du conseil local FCPE primaire, et reproduite ci-dessous, les parents FCPE qui se sont impliqués dans la concertation, expriment leur déception. D'une part ils ont été obligés de prendre des après-midis de semaine (sous forme de RTT) pour participer aux travaux du COTECH. D'autre part, ils dénoncent la piètre qualité des débats au sein des réunions du comité technique mis en place, l'absence de rigueur pour faire avancer ce dossier qui est très en retard sur le calendrier attendu par l'inspection académique, qui traduit peut-être une absence de transparence et de volonté politique pour mener cette réforme à Montigny. 

Face au manque d'efficacité des comités techniques  [COTECH], au piètre avancement de la concertation et du projet, et à l'absence de prise en compte des demandes de la FCPE, la FCPE Montigny demande à M. Laugier, maire de Montigny-le-Bretonneux :

- que la FCPE intègre le comité de pilotage [COPIL], instance où seront prises les vraies décisions, et où l'IEN est présente, pour enfin plus d'efficacité dans la mise en place de la réforme.

- que la mairie planifie les réunions en tenant compte des contraintes professionnelles des représentants de parents d'élèves.

- et que les questions que la FCPE soulève soient prises en compte et traitées.

      F. ANDRE

Courrier28112013MairedeMontigny.jpg

 

Courrier28112013MairedeMontigny1.jpg

Published by FCPE Montigny le Bretonneux - dans Premier degré
commenter cet article
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 02:56

colere.jpgComme signalé pour la maternelle Alexandre Dumas, victime d'une manipulation des effectifs au profit de l'école voisine Paul Verlaine, il semble que dans beaucoup endroits les effectifs aient été "optimisés" en école maternelle pour frôler les 31-32 enfants/classe sans ouverture de classe supplémentaire.  C'est le cas par exemple à la maternelle Maurice GENEVOIX de Montigny-le-Bretonneux, qui s'est trouvée à 96 élèves à la rentrée, mais qui est restée à trois classes, mais aussi à MAGNY-les-HAMEAUX dans l'école maternelle Jean-Baptiste COROT où les parents d'élèves FCPE ont décidé de ne pas se laisser faire, malgré une première occupation d'école à la rentrée qui n'a pas permis pour le moment d'ouverture de classe.

A Jean-Baptiste COROT la rentrée était prévue à 97 enfants (alors qu'il n'y a que trois classes), et l'on attendait même un enfant supplémentaire, mais un désistement a eu lieu entretemps, ramenant le nombre total d'enfants à 96 (PS à 30 élèves, MS à 34 élèves, GS à 32 élèves). Dans le cas de Magny-les-Hameaux, à la différence flagrante de Montigny où la mairie ne soutient pas les actions de parents d'élèves en faveur d'ouverture de classe (de probables arrangements se font entre la mairie et l'IEN sur la gestion des postes), le maire de Magny a décidé de soutenir l'action des parents en envoyant un courrier au DASEN, M. Coignard, reproduit ci-après. 

La 4ème classe n'a cependant pas été obtenue, mais ce vendredi 20 septembre, les parents d'élèves FCPE de Magny-les-Hameaux ont décidé de nouvelles actions, pour maintenir la pression.

F. ANDRE

 

Magny-Courrier mairie IA Corot 09.09.13 Page 1bis

 

 

Magny-Courrier mairie IA Corot 09.09.13 Page 2bis

 

Sur TV-FIL, l'intervention de M. Puzin:Corot-TVFIL

 

Magny-les-HameauxLes parents occupent l'école Corot pour une 4e classe

Occupation-corot-Magny-630x0.JPG

Paru dans Toutes les Nouvelles le 11 septembre: "Mardi matin, les parents d’élèves ont occupé l’école maternelle Corot. Soutenus par la municipalité et par la FCPE, ils réclament une quatrième classe. «Malheureusement, les trois classes sont surchargées, explique Florence Bluteau, la responsable FCPE sur l’école Corot. Les petits sont à 30, les moyens sont à 34, et les grands sont à 32. Nous avons demandé une classe ou un enseignant en plus afin que les effectifs puissent être répartis et que les enfants puissent travailler dans de bonnes conditions.

Une démarche soutenu par le maire socialiste Bertrand Houillon, et sa première adjointe en charge du scolaire, Christine Mercier, tous deux présents à l’école ce matin. «Nous n’avons pas l’habitude de réclamer des ouvertures pour rien à Magny-les-Hameaux, explique le maire. Là, elle s’avère nécessaire d’autant qu’il ne manque qu’un élève pour obtenir cette ouverture selon les critères de l’académie. Nous avons envoyé une demande écrite au directeur d’académie, Jean-Michel Coignard. Nous attendons avec impatience sa réponse dans la semaine.»

En attendant, «un noyau dur de parents est prêt à occuper l’école toute la semaine si besoin», conclut Florence Bluteau. A suivre donc."

Published by FCPE Montigny le Bretonneux - dans Premier degré
commenter cet article
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 20:00

blason montigny-le-bretonneux 20070921171523Les parents FCPE de la maternelle Alexandre DUMAS sont furieux et tentent de se mobiliser depuis la rentrée. Ils sont allés déposer le mercredi 4 septembre, dès le lendemain de la rentrée des enfants, une lettre à la DSDEN78 à Guyancourt (reproduite ci-dessous), commune avec l'UNAAPE. Une quatrième classe de maternelle a été ouverte à l'école voisine (maternelle Paul Verlaine) et des enfants du secteur Dumas ont été redirigés vers cette école pour éviter d'ouvrir une classe Ecole Alexandre DUMAS Matsupplémentaire à Dumas, qui va pour la deuxième année consécutive fonctionner à 2 classes, avec 31 et 32 élèves dont 28 petits (chiffres au 3 septembre)!

Après discussions, le directeur académique, M. Coignard, n'a pas accordé de moyen supplémentaire pour Dumas après la commission de rentrée qui effectue des ajustements. Les parents FCPE et la présidente du conseil local Hélène Meunier ont rencontré ensuite le jeudi 5 septembre Mme Plassart (IEN de circonscription) et Mme Blanc (Maire-adjointe), sans résultats. Les parents de l'école Alexandre DUMAS ont installé une banderole de protestation sur l'école, qui a été retirée par les services de la mairie le lendemain. 

F. André

lettre DSDEN ouverture classe Dumas 03092013 vfinale

 

 

Published by FCPE Montigny le Bretonneux - dans Premier degré
commenter cet article
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 22:17

Communique.jpgLes dates des élections des représentants de parents d’élèves aux conseils des écoles et aux conseils d’administration (année scolaire 2013-2014) sont fixées au vendredi 11 et samedi 12 octobre 2013 (Bulletin Officiel MENE1315589N, note de service n° 2013-095 du 26-6-2013). Pour les parents d'élèves et les directeurs d'écoles, un calendrier indicatif des dates et délais à respecter pour les opérations de vote a été publié par le Ministère, reproduit ci-après. Le bureau local de la FCPE primaire à Montigny est disponible pour vous aider à organiser la rentrée scolaire et préparer ces élections dans votre école.

 

 Calendrier indicatif des élections des représentants de parents d'élèves - année scolaire 2013-2014

Ce calendrier est à moduler en fonction de la décision du bureau des élections qui se réunit à la rentrée dans chaque école. Voir le rappel en bas de l'article (en rouge).

Calendrier indicatif des élections des représentants de parents d'élèves - Année scolaire 2013-2014

 

 

Si élection

vendredi 11 octobre

Si élection

samedi 12 octobre

 

Établissement de la liste électorale

 

J - 20 jours francs (1)

 

20 septembre 2013

minuit

 

21 septembre 2013

minuit

 

Date de dépôt des candidatures

 

J - 10 jours francs

 

30 septembre  2013

minuit

 

 

1 octobre 2013

minuit

 

 

Date limite pour remplacer un candidat qui se serait désisté

 

J - 8 jours francs

 

2 octobre 2013

minuit

 

3 octobre 2013

minuit

 

Date limite pour la remise ou l'envoi du matériel de vote aux parents


J - 6 jours

 

  4 octobre 2013

 

  5 octobre 2013

 

SCRUTIN


J

 

vendredi 11 octobre 2013

 

 

samedi 12 octobre 2013

 

 

Premier degré :

envoi des P.V à l'inspecteur de l'éducation nationale et à la direction des services départementaux de l'éducation nationale

 

Second degré :

envoi des P.V à la direction des services départementaux de l'éducation nationale

Jour du scrutin

 

 

11 octobre

 

 

 

 

 

 

 

11 octobre 

 

 

12 octobre

 

 

 

 

 

 

 

12 octobre 


Contestations

 

Proclamation  + 5 jours ouvrables (2) 

 

17 octobre au plus tard 

 

18 octobre au plus tard 

 

 

(1) Jour entier décompté de 0 heure à 24 heures. Lorsque le délai expire un dimanche ou un jour férié, il est reporté de 24 heures

(2) Tous les jours de la semaine, à l'exception du jour de repos hebdomadaire (généralement le dimanche) et des jours fériés habituellement non travaillés

 

Textes de référence
- Premier degré : arrêté du 13 mai 1985 ; circulaire n° 2000-082 du 9 juin 2000.
- Second degré : article R. 421-30 du code de l'éducation ; circulaire du 30 août 1985.

Règles pour le dépôt des listes de candidatures

Les listes et les déclarations de candidatures doivent parvenir au bureau des élections ou au chef d'établissement avant la date limite fixée par le calendrier électoral. Les candidatures déposées hors délai sont irrecevables.
Dans le premier degré, les listes de candidatures des parents doivent parvenir au bureau des élections au moins dix jours francs avant la date du scrutin. Les délais fixés par le calendrier élaboré par le bureau des élections sont opposables aux personnes qui souhaitent se porter candidates.
Dans le second degré, les déclarations de candidatures signées par les candidats doivent parvenir au chef d'établissement dix jours francs avant l'ouverture du scrutin.
Si un candidat se désiste moins de huit jours francs avant l'ouverture du scrutin, il ne peut être remplacé.
Tout cas d'inéligibilité identifié sur une liste doit être signalé, immédiatement, au bureau des élections ou au chef d'établissement, qui en avisera l'intéressé et procédera, si nécessaire, à sa radiation.
Matériel de vote
Les bulletins de vote sont imprimés à l'encre noire sur une feuille de couleur blanche (recto) de format 10,5 x 14,8 cm. Ils mentionnent exclusivement le nom de l'école, les noms et prénoms des candidats, ainsi que le sigle soit de l'union nationale ou de la fédération, soit de l'association de parents d'élèves qui présente la liste ou bien le nom du premier candidat pour une liste présentée par des parents d'élèves qui ne sont pas constitués en association.
Les bulletins de vote, éventuellement accompagnés des textes de profession de foi dont la dimension ne peut excéder une feuille (recto-verso) de format A4, sont adressés simultanément sous enveloppe cachetée à l'ensemble des parents. Ils peuvent être expédiés par la poste ou distribués aux élèves pour être remis à leurs parents, six jours au moins avant la date du scrutin.
La distribution des documents relatifs aux élections des représentants de parents d'élèves, des bulletins et des professions de foi doit s'effectuer dans des conditions de parfaite égalité de traitement entre toutes les listes, quel que soit le mode de distribution retenu.
Propagande électorale
Les candidats aux élections ont le droit de faire connaître à leurs électeurs leurs « programmes » en diffusant des documents de propagande électorale. Toutefois, les actes de propagande ne sont pas autorisés le jour du scrutin.

Published by FCPE Montigny le Bretonneux - dans Agenda
commenter cet article
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 21:33

Les conseils locaux FCPE des trois collèges publics de LogoMontigny-blog.jpgMontigny, Les Prés, Giacometti, La Couldre, et des deux lycées publics Descartes et Emilie de Breteuil, tiennent leurs réunions de rentrée et assemblées générales prochainement pour préparer les élections de parents d'élèves du 11 et 12 octobre 2013.

       

Lycée DESCARTES:2013-09-07 Forum des associations FCPE (16a)

Réunion de rentrée

le mardi 10 Septembre à 19h au lycée, après la réunion des Secondes. Cette réunion comprend l'assemblée générale du conseil local Descartes.

Lycée EMILIE de BRETEUIL:

Réunion de rentrée le jeudi 19 Septembre à 20h au lycée

 

Collège Les Prés:

Assemblée générale le mardi 17 Septembre à 21h au collège 

Election du nouveau bureau pour l'organisation de l'année. Débat sur l'actualité du collège. Préparation des listes pour les élections au conseil d'administration.

Toutes les infos en page FCPE Collège Les Prés infos 

Contacts collège Les Prés: lespresfcpe@gmail.com    

Présidente : Corinne Piau     Secrétaire  : Marie-Odile Bernard

 

Collège Giacometti:

Assemblée générale le vendredi 27 Septembre à 20h00 dans la salle du Foyer du collège (entrée par la cour, le portail blanc côté rue François Mauriac)

Contacts: Mme Houda TAZI (présidente), Mme Valérie BRUNET (secrétaire) fcpegiaco@gmail.com

 

Collège La Couldre :

Assemblée générale le mardi 24 Septembre de 18 à 20h au collège (32 Avenue des Ⅳ Pavés du Roy, 78180 Montigny-le-Bretonneux).

Contacts: Laurence DROZ-BARTHOLET (présidente), Pascale GALLAY (secrétaire) fcpelacouldre@gmail.com

  Site Web de la FCPE La Couldre: fcpelacouldre.asso-web.com

 

Rappel:

- Elections des représentants des parents d'élèves le vendredi 11 ou le samedi 12 Octobre.

Published by FCPE Montigny le Bretonneux - dans Agenda
commenter cet article
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 21:23

2013-09-07 Forum des associations FCPE (12)

Après le forum des associations de la rentrée 2013, le conseil local FCPE Primaire (écoles élémentaires et maternelles) de Montigny-le-Bretonneux poursuit sa rentrée avec un rendez-vous important cette semaine: l'Assemblée Générale qui cette année prendra place en même temps que la réunion d'information de rentrée* pour les nouveaux adhérents, le jeudi 12 septembre à 20h30.

La présence de tous les adhérents et des nouveaux parents est fortement souhaitée, pour permettre de présenter la fédération et son fonctionnement local aux parents, pour l'organisation de la rentrée dans toutes les écoles, la mise en place des listes et la préparation des élections. Enfin, une partie du bureau sera à renouveler au cours de cette Assemblée Générale. 

 

Primaire lettre rentree sept 2013 blog

* Les autres années, l'assemblée générale a lieu en fin septembre, après la réunion de rentrée destinée à informer les nouveaux parents. La tenue avancée de l'AG est rendue nécessaire par le changement de bureau.

Published by FCPE Montigny le Bretonneux - dans Premier degré
commenter cet article